Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Joy

« Tout le monde vit dans son monde »

I. Curtis, NME, 1979

Eloge de l’oubli

Pour un nouveau départ, autant faire l’éloge de l’oubli…

 L. 

Publicités

4 Réponses

  1. S.

    ah!!! ben voilà; c’est vraiment beau chez toi…
    S.

    septembre 22, 2007 à 8:25

  2. davyd

    youpi… on aura peut etre des nouvelles litteraires fraiches…

    septembre 24, 2007 à 8:04

  3. Isabelle

    l’oubli est aussi capricieux que le souvenir ;-o)

    octobre 2, 2007 à 8:55

  4. Yamina

    Mais t’es toujours aussi beau !!!
    Alors comme ça le Lilian ne vieillit pas ? Jvais ptetre l’appeler comme ça mon fils !!!
    NAAANNN je sais il ne faut pas !
    mais jtembrasse quand même !

    décembre 5, 2007 à 11:58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s