Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Retour de flammes

Je me souviens, il y a de ça quelques années, je travaillais à France 2 cinéma en tant que lecteur de scénario. Quelque part, ça m’avait calmé et j’avais fait alors le choix de la scène plutôt que des plateaux.

Et puis voilà, la scène, je l’aime d’amour, et c’est le cinéma qui fait le choix pour moi et me rappelle. Nan, c’est pas gagné, mais ça a de la gueule, et surtout, ça se fout pas de ta gueule. Rien que pour ça, cette aventure qui commence, elle mérite que j’y donne tout ce que j’ai.

Merci Louis.

L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s