Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Les jours de pluie (ext)

 »

Ma langue vient de tomber. Je n’ai pourtant rien entendu. En plus de devenir muette, je me fais sourde alors ? Je me regarde dans un reflet de fenêtre et, après maintes tentatives, admet que si mes lèvres peuvent encore bouger, pas un son ne sort. J’ai dû appuyer sur un mauvais bouton à l’intérieur, baisser brusquement le volume par erreur. Mais c’est comme si mes cordes vocales s’étaient foulées ou faits la plus violente des entorses avec ruptures de toutes les fibres croisées.

Merde.

Et merde.

En plus, je ne peux plus le dire à personne que je me suis cassée la langue, je n’ai plus l’usage de la parole justement. Ils vont me crier dessus, me demander des tas de choses auxquelles je ne vais pas pouvoir répondre.

Et moi ?

Et moi ? Comment vais-je pouvoir me parler maintenant ?

 

« 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s