Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Une merveille

En ces temps un peu ardus,

heureusement, vient se poser une pure merveille dans les oreilles. Le dernier album de AND ALSO THE TREES « The rag and bone man », c’est 6 étoiles, c’est parfait de la première à la dernière note.

pic3.jpg

Je vais pas vous faire ici une critique, elle serait forcément dythirambique. En même temps, j’imagine la plupart d’entre vous et soulever un sourcil devant l’évocation de ce groupe. Chez moi, au même rang des groupes avec lesquelles se faire enterrer, il y a Depeche Mode, Alain Bashung ET And also… Y’en a d’autres, mais ces trois-là, j’y reviens constamment. Si vous ne connaissez pas, allez faire un tour sur leur myspace pour vous donner une toute petite idée de ce groupe vient de presque 30 ans.

http://www.myspace.com/andalsothetreesofficial

C’est clair que ça s’écoute pas en soirée, sous peine de prise de Tranxène massive de la part de vos invités. Mais il faut aller au-delà de l’aspect sombre pour découvrir un univers hallucinant, fait de contes, de croyances et d’ambiances surréelles.

Le dernier album est aussi bon que leurs tous meilleurs, comme Virus Meadow (sombre, rock, tendu), Farewell to the Shade (leur plus gros succès avec une reprise de My lady d’Arbanville hallucinante), The Klaxon (un sommet de lyrisme, écoutez le dernier morceau, à mourir) et Further from the truth (la synthèse de tout ce qu’ils savent faire). Ceux qui écoutent Interpol tomberont sur le cul en entendant la guitare de Justin Jones qui a été la principale source d’inspiration pour le dernier morceau du dernier album des New yorkais.

Bref, plutôt que trop parler, écoutez, et lisez cette article qui dit tout, et tout mieux que moi. Perso, je réécoute un nouvelle fois ce Cd qui est en train de fondre dans mon lecteur. Téléchargez pas, faites pas les fous, de toutes façons, c’est tellement confidentiel comme groupe que vous risquez de ne rien trouver !

http://www.octopus-enligne.com/template.php?css=article&page=article&type=jetsencre&article=180&typejets=1

Putain, c’est bon, je sais enfin ce sur quoi je vais pouvoir de nouveau écrire…

Patrick, tu te rends compte, on rate leur concert le 24… Tu me manques, niçois, fais signe, j’espère que tout va bien pour toi. And also for ever, my friend.

L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s