Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Not one of a kind

Les moments où je me rends compte que je suis désespérément moyen et d’un commun des mortels, ce sont les jours de soldes, lorsque devant le rayon des pompes, la pointure à partir la première, c’est la mienne…

Publicités

Une Réponse

  1. davyd

    c’est pour ça qu’ils ne font pas de soldes sur les capotes… ce serait trop déprimant pour certains mecs !!! ;-)

    janvier 21, 2008 à 9:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s