Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

L’attente

Bon

eh bien voilà. C’est fait, c’est écrit, lu et relu, corrigé. Ca fait 73 pages, huit tableaux, trois personnages dont un muet. C’est drôle sur ce qui ne l’est pas et celui pour qui cela a été écrit vient de me dire qu’il lisait demain.

Ca fait 73 pages et je ne sais combien de mots. Et en définitive, ça va se résumer à un seul, oui ou non. Pourquoi les pourquoi prochaines 24h ressemblent à un tournant de mon existence ? Tiens, oui, pourquoi ?…

 

L., standbye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s