Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

En devenir

Ca fait un an de plus. Des dates à marquer sur son agenda. Des mots à mettre un peu partout. Des larmes de joie. 17 ans, ma fille, ça n’a même pas commencé et t’es déjà en avance. Alors, continue de pousser comme ça, de pousser les murs, les limites, le bleu sur les doigts et les pages à noircir. C’est pas un souhait, c’est un ordre. Gai anniversaire, Louyse.

Publicités

Une Réponse

  1. Lou W

    Bon, quand même laisser un mot ici hein..
    Merci Lilian, je suis vraiment touchée, et hier soir, comme je t’ai dis, j’étais à deux doigts de t’en vouloir ;)

    Mais bon comment résister, en se retrouvant ici, comment ne pas te pardonner ?

    See you soon, Dear L
    Pour un Mocha blanc d’anniversaire.
    Ici il fait très beau, mais on l’aura un jour, le soleil qui éblouit.

    avril 24, 2008 à 9:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s