Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

The Voice

Si tu me demandes quel mec que j’aime à mourir, quelle voix je rêve de voir sortir de ma bouche, c’est bien la sienne. En 93, Michael Stipe disait de Grant Lee Buffalo et de « Fuzzy » que c’était le plus bel album de l’année. Moi, je dis, de la décennie. Et putain que ça tient encore la route.

Allez, les yeux, les oreilles, profite…

 

 

 

 

 

 

Un autre clip, en plus, réalisé par Anton Corbijn, le fabuleux (ma rencontre avec lui l’année dernière m’a laissé sur le cul, 2m le gars…) qui a réalisé les clips de Depeche Mode, entre autres et ce putain de film « Control » sur Ian Curtis…

 

 

 

 

 

Et un live, rien que pour comprendre que la voix de ce mec là, c’est juste du diamant.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s