Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Chocolats, plombs, irlandais, tout pour plaire

Très franchement,

pour le moment, c’est le film de l’année pour moi (oui, oui, même devant mes super héros en fer ou tout vert…). Voilà juste du cinoche comme je rêve de le voir en France, mais c’est furieusement pas possible, le mélange des genres, ça rend dingues les producteurs et les diffuseurs ici bas, je le vis assez avec Louis-Pascal…

Bref, en attendant que les mentalités changent (et pourquoi pas Godot dans le même temps), il y a là l’humour, la mélancolie, toute une puissance tragique et des interprètes de premier ordre. C’est pas difficile, c’est anglais, c’est donc sur le toit du monde. Ce film m’a mis la tête à l’envers et remettant mes idées en place, c’est dire. Et la musique est superbe.

Ne vous fiez pas à la bande annonce qui ne met pas grand chose en avant, le mec qui est chargé de vendre le film s’est carrément planté, mais allez-y et dites m’en des nouvelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s