Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

L’homme Tordu – 49

 » – T’as dit quoi, là ?
– Hein ?
– Là, t’as dit un truc.
– Je vois pas.
– Moi je vois, enfin, j’ai entendu.
– T’as entendu quoi ?
– Le truc qui est plutôt féminin à dire.
– « On se revoit quand » ?
– Non. Ce mot, là. Celui que t’as laissé s’échapper.
– Ah. Celui-là.
– Exactement, celui-là.
– Il veut rien dire.
– Si. C’est une invitation. Et j’aime assez qu’on m’invite. « 

Publicités

Une Réponse

  1. D.H.P

    T’as dis quoi ?…rien, plus rien…
    Tous ces mots déballés qui ne voulaient rien dire, sans preuves, sans promesse
    Tous ces mots pour s’éviter soi-même
    Jusqu’à que l’invitation tourne à « l’évitation »,
    Jusqu’à que tout cela prenne des allures d’Auberge espagnole.
    Tous ces seuls mots qui n’ont de sens que tus
    Qui n’ont de sens que de preuves et de promesses…
    …alors fini les mots ?
    Quoi ? Des actes…et… pour s’éviter,…pas se louper…
    Avoir le dernier mot………………………
    Etre courageusement lâche, ou lâchement courageux…

    juin 30, 2010 à 6:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s