Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Une Femme Debout 13

Donc,

Tu ne me laisses pas tranquille.

Jamais. Tranquille.

 

Un mot, une phrase à te dire.
Ne crois pas qu’être à l’intérieur te donne accès à toutes mes pensées.

Mes pensées sont comme moi.

Elles ne cesseront pas de lutter.

Jamais. Cesser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s