Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

Bonhomme

Il en aura fallu du temps.

On construit chacun à notre rythme. On avance aussi vite, aussi bien qu’on en a la force. Parfois, oui, le repos sur le bord de la route, pour reprendre son souffle et on regarde les autres passer. Je t’ai vu bien des fois, un genou à terre, à reprendre ta respiration, à serrer les dents bien des fois, à serrer tes petites mains pour les transformer en petits poings. Des rages, des envies, des colères, des emportements et combien de sourcils à t’arracher devant un écran d’ordinateur en cherchant l’inspiration…

Bientôt trente ans toi et moi à s’affronter sur les mêmes sujets, à rire des mêmes bêtises ou à courir en direction de l’amitié à toujours partager. Alors que ça y est, même s’il aura fallu du temps, tu me rejoins dans la quarantaine aujourd’hui, je te souhaite bien des marches en avant, bien des regards sur toi pour davantage savoir le bonhomme que tu es, généreux, fidèle, aimant. Chaque jour, nous savoir à côté l’un de l’autre, est une force.

Merci Olivier. Tu es l’un des êtres les plus casse-couilles que je connaisse. Et probablement le plus attachant. Je te souhaite les dix mille mots qui te manquent pour finir ta pièce, les dix mille autres pour continuer à dire que ce monde est aussi bon que con. Et avant qu’une arrive et ne me les souffle ces deux mots-là, je te les livre, je t’aime.

Pour cette fois, oui, je peux le dire en pensant à cette pièce que j’ai écrite en pensant à toi « Joyeux anniversaire, quand même ».

Olive

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s