Journal d'un auteur contemporain pas encore mort

42 ans, à compter ses pas

Habituellement,

Je viens ici m’épancher pour célébrer (ou détester) une année de plus. L’année des mes 41 a été mouvementée, avec beaucoup de fatigues accumulées et bon nombre d’espoirs fracassés sur la dure réalité de ce métier qui est le mien. Une course de fond dans un désert où la moindre goutte d’eau te fait aller un peu plus loin et où plus tu avances, plus la moindre oasis est une nouvelle illusion. Et pourtant, je compte mes pas, les petits pas si chers à Emeric. Je sais qu’il a raison. Et vous êtes, de mes amis, de mes tendres ou des miens, qui m’aidez à tenir la cadence. Alors, je me dis, encore un effort, encore un. Mes petits petons bien chaussés gardent le rythme et ce, bien souvent, grâce à vous. Alors, Merci.

On continue à compter les pas.

loup

 

Publicités

2 Réponses

  1. Burel

    alors joyeux anniversaire Mr Lloyd.

    mars 23, 2015 à 7:27

  2. Marie

    Des pas y en auras… petits comme Emeric les aime ou gigantesque comme tu sais si bien les faire… ce qui est certain c’est cette empreinte que tu as derrière toi… ça personne ne peut dire ça n’a pas exister… elle a tissé l’homme que tu es aujourd’hui et pour celui de demain… tu verras… lâche, avance, écrit… écrit, avance, lâche et pour la suite… d’en Haut ils s’en occupent depuis 41 ans déjà et c’est un contrat à vie ;o) avec service après-vente garanti ;o)

    avril 2, 2015 à 1:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s