Bio / Actu

Né en mars 1973, Lilian Lloyd a suivi une formation de clown, de commedia dell’arte et de scénariste. Après un diplôme universitaire et la réalisation d’un bon nombre de courts-métrages primés, il se lance dans le théâtre à 24 ans et trouve sa véritable vocation, l’écriture dramaturgique.

A ce jour, 17 de ses pièces ont été publiées, principalement aux éditions « Eclats d’Encre », dont trois avec le soutien du Centre national du livre. Celles-ci sont jouées partout en France, en Suisse, en Espagne ou encore en Russie… et se partagent une trentaine de prix et de récompenses. Dans ses tiroirs, à l’heure d’aujourd’hui, on peut trouver plus d’une soixantaine de pièces…

Polyvalent, il est aussi metteur en scène, comédien et compositeur. Son univers va des comédies douces-amères au thriller, en passant par le drame ou le seul en scène, avec une profondeur et un sens aiguë du dialogue. Ne sombrant jamais dans le pathos, son écriture se fait toujours à hauteur d’homme, racontant des parcours (deuils, racisme, quête d’identité…), le tout dans un humour léger ou très ironique. D’après J-L. Jeener « L’humain est au cœur de son projet ».

Depuis son retour d’une résidence d’écriture dans le Sud Ouest en 2012, à la Maison des Ecritures de Lombez, il a écrit un court-métrage pour Simon Lelouch, « Nous sommes tous des êtres penchés » récompensé par plusieurs prix. Les projets, ces dernières années, n’ont cessé de s’accumuler de « Des Accordés » qui s’est joué plus de 400 fois,  jusqu’au festival d’Avignon 2017 où se sont joués « C’est un beau roman… » et « Les mâles heureux », en passant par « Viens, on s’en fout », une reprise de « Nationale 666″ au théâtre de la Contrescarpe », « Joyeux anniversaire quand même » aux Déchargeurs », « Les pieds dans le vide » ou encore « Le Klan »…

Il est aussi comédien dans une pièce « Un gramme de lumière », qu’il a écrite et qui est mise en scène par Clarisse Fontaine (3 récompenses au festival de Maisons-Laffitte), inspirée de son travail au centre de détention de Muret pendant 4 mois entre 2011 et 2012. Il joue et met en scène aussi « Même pas en rêves », prix coup de cœur du jury au dernier festival de Maisons-Laffitte 2014 et « Sur l’échelle de Glasgow », prix des collégiens 2015 au même festival.

Enfin, Francis Perrin a joué sa pièce « Comme un arbre penché », mise en scène par Jean-Luc Tardieu, de janvier à mars 2014 au Théâtre La Bruyère. Le texte est publié à L’Avant-Scène dans la collection des Quatre Vents. D’ailleurs, ses dernières publications, « Les horizons brisés » ont été éditée à la Librairie Théâtrale et « C’est un beau roman » chez Tertium Editions.

Les projets pour 2018 se dessinent au cinéma et autour de la pièce « Le Klan » actuellement en tournée, ainsi qu’une adaptation au cinéma d’un de ses textes. Son prochain spectacle « This is not America » est subventionné par la ville de Sarcelles et verra le jour en mars 2019.

 

Publicités

Une réflexion sur “Bio / Actu”

  1. ça s’étoffe en te lisant et ton parcours a de la gueule et une belle cohérence… fais-toi confiance pour 2014 et oui un peu de fierté est là en voyant « comme tu grandis bien » ! Garde ton souffle, ton pas et ton rythme, ils te le rendent bien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.